Ah, les rats !

Deux rats, marionnettes à main d’Angélique Friant, conversent avec Gramblanc sur leurs mauvaises réputations et mésententes avec l‘homme dont ils sont victimes.
A travers cet échange, c’est de notre relation à l’animal dont il est question.

Devenu depuis peu dans le Code civil un « être vivant doué de sensibilité » et non plus un « bien meuble » et une « chose inanimée », c’est le moment ou jamais pour les rats de prendre la parole et d’éveiller nos consciences encore trop peu empathiques envers le Vivant.

Ah les rats ! s’ouvre sur une piste de cirque, théâtre de deux rencontres.
La confrontation poétique entre deux rats et Gramblanc, se mêlant aux retrouvailles de l’art du clown blanc et de celui de la marionnette.

Equipe de reprise

Texte Catherine Lefeuvre • Mise en scène et scénographie Angélique Friant et Jean Lambert-wild • Avec Chiara Collet et Jean Lambert-wild • Costumes Pascale et Stéphane Richy – Le chat botté costumier • Signature de Gramblanc Jean Lambert-wild • Maquilleuse / habilleuse Christine Ducouret

Production associée La compagnie Succursale 101 et La coopérative 326

Avec le soutien du Théâtre à la Coque, Centre National des arts de la Marionnette • du Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelle • de La Nef, Fabrique des Cultures Actuelles à Saint-Dié-des-Vosges • du Jardin Parallèle, Fabrique Marionnettique de Reims.