La compagnie Succursale 101

La Compagnie Succursale 101 a été fondée en 2006 par Angélique Friant, comédienne-marionnettiste issue de la Classe de la Comédie de Reims. La dramaturgie, élément vertébral du spectacle vivant, s’impose immédiatement comme vecteur du travail de la compagnie. Autour de cet axe de recherche, tout matériau nécessaire à la représentation peut être engagé dans la création sans souci de code théâtral, sinon celui que suscite le propos initial.

C’est dans cet esprit que la compagnie souhaite explorer les disciplines qui composent actuellement la scène contemporaine et mêler, avec le souci aigu de créer une dramaturgie forte, des domaines artistiques tels que le théâtre, la danse, le masque, la musique, la marionnette et l’objet.

La compagnie est conventionnée par la DRAC Grand Est, elle est soutenue par le Conseil Régional de la Région Grand Est, le conseil Départemental de la Marne et la Ville de Reims.

Angélique Friant – Directrice artistique et metteur en scène

Angélique Friant se forme en art dramatique dans les Classes de la Comédie de Reims sous la direction d‘Emmanuel Demarcy Mota. 
Parallèlement, elle s’intéresse au cinéma, à la dramaturgie, à la danse et plus particulièrement au butô. Elle se forme à l’art de la marionnette auprès de David Girondin Moab de la compagnie Pseudonymo, puis rapidement collabore à ses créations et installations plastiques.

Elle fonde sa compagnie Succursale 101 en 2006 et commence son expérimentation marionnettique. Elle crée et interprète Colette Michard – 2008, met en scène De la porte d’Orléans – 2008, Petit-Bleu et Petit-Jaune – 2009, Le Laboratorium – 2010, De paille, de bois ou de brique… – 2011, Erotic Michard – 2011, Gerda – 2012, les Spécimens – 2012, L’ autre sommeil – 2013, Couac – 2013, Gretel – 2014, Coco, de Koltes – 2015, Crépuscules – 2016 et 2017, Le Grand animal – 2017, Les trois brigands de Tomi Ungerer – 2017. Elle créé les installations plastiques Sous les paupières – 2014 et Autour de Couac – 2015.

Elle joue dans Nuits – 2007 et Imomushi – 2008 de la compagnie Pseudonymo.

Elle crée en 2013 au Festival Mondial des Théâtres de Charleville Mézières L’Orée des Visages avec David Girondin Moab, Christian et François Ben Aïm.
 La même année, elle conçoit avec David Girondin Moab l’installation plastique immersive Les esprits de la forêt, labyrinthe marionnettique à la Condition Publique de Roubaix. En 2016, elle met en scène Chambre Minuit, un spectacle de Yael Rasooly, artiste israélienne.

En 2010, David Girondin Moab et Angélique Friant mettent en place Le Jardin Parallèle, fabrique marionnettique et laboratoire d’écritures nouvelles. Ce lieu de fabrication, de recherches et d’expérimentations marionnettiques est missionné par le ministère pour le compagnonnage et soutenu par la Région Grand Est. Ils créent et co-dirigent, depuis 2010, le Festival Orbis Pictus, festival de formes brèves marionnettiques, au Palais du Tau à Reims.

Membre active de THEMAA, association nationale des Théâtres de marionnette et des arts associés, elle en devient présidente en juin 2015.